dimanche 12 février 2017

Hellébores, Nouveaux hybrides















TOUS AU JARDIN : Ré-écoutez l'émission


Un point sur les nouvelles hellébores ( désolé, je n'aime pas mettre hellébore au masculin. comme cela devrait être officiellement).
La grande nouveauté cette année est l'arrivée dans les jardineries de beaucoup de nouvelles hellébores hybrides. 

On trouve notamment l'hybride H. x lemoinnierae 'Martine Lemmonier', un croisement de H. niger x H. hybridus
Spectaculaire, mais très similaire à  'Sensas' (sélectionnée par M. Deken) et commercialisée depuis 5 ans.

H. x lemoineriae 'Martine Lemmonier',
(teinte pale due à la culture sous serre).

'Sensas' au jardin depuis 5 ans

























La culture de 'Sensas' depuis 5 ans au jardin montre que c'est une plante très robuste, hyper florifère. Stérile, elle reste attrayantelongthemps. Etant une hybride de H. niger, les fleurs coupées tiennent en vase plusieurs jours ( à température fraîche). 
On trouve en jardinerie, deux autres hybrides assez proche de ça,mais nommés H. x glandorfii  qui me 
semblent prometteurs : 
Ice N' Roses 'White'


Ivce N'Roses 'Red'
























On les reconnaît à leurs grandes feuilles épaisses et vert foncé uniforme.  Ice N' Roses 'White' est assez étonnante, mais je lui préfère 'Marshmallow' obtenu il y a 6-7 ans par Thierry Delabroye :

H. 'Mashmallow'  . 


Et puis il y a cette année de nombreuses plantes issues renouveaux croisement entre H. X balardiae   ( elle même un croisement entre H. lividus originaire de Madère et H. niger la rose de Noël) et des hellébores d'Orient ( H. X hybridus).  Ce croisement improbable donne des plante vigoureuses caractérisées par une prestance et un feuillage magnifiques. Les grandes feuilles sont marbrées de jaune et teinte de rose-violet fluo très étonnant, qui prolonge longtemps l'intérêt de la plante. 

 

Jeune feuille de H. x 'Anna's Red' 

Officiellement,on appelle ce groupe d'hybrides "Rodney Davy Marbled Group', du nom de l'obtenteur anglais Rodney Davey à l'origine de ces hybrides. L'an dernier on trouvait seulement 'Anna's Red' et 'Penny's Pink', cette année, il a aussi : 

'Moondance'

'Cherryl Pink'


'Pippa's Purple' 


 Vous trouverez peut être d'autre hybrides de ce groupe comme comme 'Dana's Duet' rose foncé nuancée de vert,  'Molly's White', également très proche de 'Marshmallow', 'Parradenia', également blanc pur et classée parmi les H. x lemonnierae... 

Pour le moment, je cultive 'Anna's Red' et 'Penny's Pink' depuis 3 ans , dans une terre drainée ( grâce à l'ajout de cailloux, sable, et à proximité des racines de grands arbustes ( lilas, magnolias, cornus). Cela se passe bien et la vigueur persiste ( à la différence des hybrides H. x nigercors et H. x ericsmithii dont la vigueur et la floribondité diminuent très vite chez moi). 




'Anna's Red', début de floraison  après deux années de culture  en terre pauvre drainée, caillouteuse. 


Retrouvez d'autres infos sur les hellébores sur mon site : http://www.didierwillery.com

dimanche 22 janvier 2017

Connaissez-vous les HAMAMELIS ?

TOUS AU JARDIN : Ré-écoutez l'émission
 On parle ce matin des Hamamelis, Des arbustes magnifiques qui fleurissent en ce moment, en plein coeur de l'hiver, malgré les fortes gelées que nous connaissons. 



Retrouvez les infos sur mon site : http://www.didierwillery.com


Les hamamelis fleurissent au coeur de l'hiver, dès la fin décembre pour certaines variétés. soient deux mois avant les forsythias bien connus.  Le froid et la neige n'arrêtent pas la floraison. 


Les Hamamelis sont des arbustes encore méconnus. Deux espèces sont originaires d'Amérique du Nord : H. virginiana et H. vernalis dont les floraisons ont lieu respectivement en fin d'automne et en fin d'hiver et restent discrète. Les autres espèces sont asiatiques : H. mollis de Chine, H. japonica du... Japon (!) dont le croisement a donné H. x intermedia, Les hybrides obtenus forment le gros des cultivars commercialisés aujourd'hui sous le nom de H. x intermedia. Beaucoup ont été obtenus par Jelena de Belder, à l'arboretum de Kalmthout, au Nord d'Anvers, qui a vraiment popularisé cet arbuste. Les noms de nombreuses variétés sont dédiées à des membres de la famille de Belder. 

Hamamelis x intermedia 'Robert', très florifère. 


Hamamelis mollis, au Vasterival 




Hamamelis x intermedia 'Aurora',aux grandes fleurs et pétales fins...






Hamamelis x intermedia 'Diane', l'une des premieres obtentions de Jelena, dédié à sa fille Diane de Belder. Au Vasterival, ce sujet mesure plus de 6 m d'envergure. 


Dans mon jardin, cet hamamelis 'Pallida' est planté
au pied d'un magnolia. je le taille chaque été
pour le garder compact et florifère. 


Hamamelis japonica ssp.arborea. Un géant qui atteint 6 m de hauteur au Vasterival. 


Hamamelis x intermedia 'Spanish Spider', en fleur cette semaine Vasterival. Peu connu, mais une teinte vraiment étonnante. 


Détail de 'Spanish Spider' 


Hamamelis x intermedia' Orange Peel'. Il est très précoce ( fleurit dès le 20 décembre au Vasterival) et il est aussi parfumé qu'un H.mollis


Hamamelis x intermedia' Orange Peel' au Vasterival. 




Hamamelis mollis 'Brevipetala', aux pétales courts, mais quand même lumineux. (au Vasterival) 


Hamamelis x intermedia 'Birgit', au Vasterival. 


Hamamelis x intermedia 'Primavera' associé à Calocedrus decurrens 'Aureovariegata' au Vasterival. 


H.mollis et H. x intermedia 'Arnold Promise' , mis en valeur par la mousse et les feuillages persistants au Vasterival. 


Méli-mélo d'hamamelis au Vasterival. 




Hamamelix x intermedia 'Amethyst', une variété rare que j'ai  trouvé chez Franck Sadrin (http://www.unjardinaumontblanc.com)


Hamamelis x intermedia 'Livia', la première belle variété rouge dédiée à une petite fille de Jelena. 




Hamamelis x intermedia 'Aphrodite', variété tardive et très parfumée, dans mon jardin, associée à des  hellébores jaunes et au feuillage sec mais intéressant des fougères capillaires ( Adiantum pedatum

Hamamelis vernalis 'Sandra', à la floraison très tardive, fin février. 


Hamamelis x intermedia 'Aphrodite', en détail... 

Au Vasterival, la fin de la saison des hamamélis, début mars, correspond aux premières floraison de pruniers ( ici Hamamelis x intermedia 'Pallida' mélé à Prunus cerasifera 'Hessei)


Plus d'infos ? 

Retrouvez les meilleurs choix d'hamamélis dans ULMERIUM/Arbustes  p122 à 123



Et aussi : une archive D.Willery/ Ami des Jardins : 

http://www.didierwillery.com/pdf/?fichier=ADJ823coupdecoeurLESHAMAMELIS.pdf


Le meilleur fournisseur d'hamamelis : http://www.letry.be

Au jardin le Vasterival se trouve la plus importante collection d'hamamélis en France, avec plus de 40 cultivars et des sujets de 40 ans vraiment spectaculaires. Le jardin visite toute l'année surRDV et en visite accompagnée d'un jardinier chevronné,  tous les jours de semaine :  https://www.vasterival.fr ( journée spéciale le 25 février, Hellébores et Hamamélis) 

L'arboretum de Kalmthout, berceau des hamamélis organise le festival des hamamélis jusqu'au 28 février 2017. http://www.arboretumkalmthout.be.

 





dimanche 15 janvier 2017

Sud Radio , le 15 janvier 2017


 On parle ce matin des bambous, comment les rendre moins envahissants ou choisir les bonnes variétés.

Et puis nous parlerons des premiers semis amusants à réaliser, même (et surtout si ) il gèle! 

Retrouvez les infos sur mon site : http://www.didierwillery.com



A quoi ressemblent  les FARGESIA : des bambous non envahissants dont je parle ce matin ? Voici l'une des meilleures espèces que j'ai testée au jardin : 

Fargesia robusta 


Une haie de Fargesia robusta, jamais ne vous envahira ! 

Plus d'infos ?  

Retrouvez les meilleurs choix de bambous dans ULMERIUM/Arbustes  p31 à 36



Et aussi : une archive D.Willery/ Ami des Jardins : http://www.didierwillery.com/pdf/fichier=adj966vedettebambou.pdf


En deuxième partie d'émission, on parle des semis à faire en ce moment, en plein hiver, pour tirer partie des gelées, et devinez qu'est-ce qu'on sème ?

 

Par exemple des coquelicots ( 'Ladybird') et du lin, qui toutes les deux ont besoin de froid pour bien germer..

Plus d'infos ? 

Et aussi : une archive D.Willery/ Ami des Jardins : http://www.didierwillery.com/pdf/?fichier=ADJ833lepointsurSEMISDHIVER.pdf


mercredi 11 janvier 2017

Hamamelis 'Rochester'

Premiers hamamelis magnifiques au Vasterival ( photos de Vendredi 06 janvier). Je ne peux pas vous envoyer leur parfum... il faudra aller sur place...
Hamamelis x intermedia 'Rochester', une extraordinaire variété que m'avait recommandé Dominique de Witte ( Pépinières Le Try',http://www.letry.be).  J'ai bien fait de suivre son conseil : c'est l'un des premiers à fleurir, et c'est vraiment LE PLUS parfumé de tous... ©D.Willery/Le Vasterival –


Hamamelis x intermedia Rochester' ©D.Willery/lee

lundi 12 décembre 2016

Abondance de nèfles

Très belle récolte de nèfles cette année... quelques unes dégustées sur place, juste en inspirant la pulpe à l'intérieur, qui a une texture et le goût de compote...
Avez vous de bonnes recettes de confitures ? gelées ? Avec quel autre fruit les mélangez-vous ?




samedi 3 décembre 2016

Quand couper les grandes graminées (Miscanthus, herbes de la Pampa, etc.) ?

Ces grandes herbes gardent une belle structure une partie de l'hiver, mais il faut les couper avant que ne se développent les nouvelles pousses. A vous de déterminer le bon moment .
Il est dangereux de tailler trop tôt, en novembre ou décembre, la plupart des graminées, à l'exception des plus rustiques, comme les grands miscanthus dont les feuilles se détachent et s'éparpillent dans tout le jardin au gré des tempêtes d'automne. Le risque de perte des graminées est d'autant plus grand avec les espèces moyennement ou peu rustiques ( Eragrostis, Andropogon, Arundo). Les chaumes secs protègent les souches du froid, mais surtout de l'humidité qui provoque la pourriture du cœur des souches et peut entraîner la mort des plantes en quelques semaines. Donc plus votre climat est pluvieux et humide ou plus votre sol est lourd et argileux, plus il faut attendre avant de couper les chaumes des graminées. 
Le moment idéal est déterminé par la reprise de croissance des herbes, l'apparition de nouvelles pousses vertes. Il faut alors agir dans les deux semaines qui suivent ce moment et couper les chaumes. Rasez-les le plus près du sol afin d'éliminer la partie basse qui souvent pourrit en quelques semaines et encombre le coeur des touffes. N'ayez crainte de couper les premières nouvelles pousses, elles se développeront à nouveau très vite. SI vous ne parvenez pas à raser les chaumes au niveau du sol, amusez-vous à sculpter de petits dômes de manière à ce que les repousses se développent de manière égale dans tous les sens et forme une novelle touffe très régulière.

L'outil le plus pratique est la cisaille à haies, à main ou à moteur si vous avez beaucoup de graminées à couper. Les cisailles à main offrent l'avantage de pouvoir couper les chaume en petits morceaux en commençant par le sommet des touffes. Ainsi, les menus morceaux rassemblés au pied des touffes forment un "mulch" gratuit et très efficace. Si vous les coupez avec un taille-haie à moteur, coupez-les en une fois au niveau du sol, et passez-les au broyeur, pour obtenir là aussi ce matériau de première nécessité. Si vous ne voulez pas les broyer, serrez-les en fagots et entassez-les dans un coin ombragé, en se décomposant, ils donneront un bon excellent compost idéal pour…planter d'autres graminées.